Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
christian-camerlynck.over-blog.com

De belles choses Dans l'Ecole Publique Avec Di Dou Da en 2000 à Arras.

14 Février 2014 , Rédigé par christian-camerlynck.over-blog.com

C‘était en 2000 le commencement d’un projet de trois années à Arras

Je n’oublie pas. J’ai actualisé un peu ce que j’écrivais à l'époque pour le programme.

« Au commencement de ce Millénaire, donner la parole aux enfants afin de le permettre d’exprimer leurs visions des droits des Hommes est un projet que poursuit l’Association DI Dou Da et des enseignants de l’école publique d’Arras depuis plusieurs mois.

Les premières rencontres nous ont révélé que les enfants avaient beaucoup de choses à dire et que nous avions à les soutenir et à apporter notre expérience quand à la façon de le faire.

Di Dou Da, engagée depuis plusieurs années dans une action de diffusion et développement de la chanson sur l’ensemble du bassin arrageois, nous a demandé notre collaboration artistique.

Depuis le mois d’Octobre Christian Pruvost musicien diplômé du CFMI intervient dans les classes pour former les enfants des quinze classes participantes et ceux-ci en complicité avec les instituteurs.

Ce printemps un musicien orchestrateur, compositeur et accompagnateur : Jean Paul Roseau a travaillé avec Christian Pruvost et les enfants pour les habituer petit à petit à chanter accompagnés par un instrument de musique. A la fin de cette année scolaire, nous avons fait une présentation du travail accompli au cours de cette phase consacrée essentiellement à l’apprentissage.

Après cette première année, nous avons poursuivi évidemment l’apprentissage mais nous avons initié de nombreux ateliers d’écritures, de textes mais aussi de musique et de travail scénique afin de permettre l’Expression des enfants et de préparer le spectacle que nous présentions à Arras en juin 2001.

L’un des objectifs à travers la création d’un spectacle et bien sur que les enfants s’expriment, mais au delà de cela, nous savons que les techniques artistiques utilisées, favorisent l’intégration des enfants leurs connaissances et une autre vision d’eux-mêmes.

Elles soutiennent également le travail pédagogique des enseignants parce qu’elles favorisent l’acquisition d’autres disciplines. Le rythme, l’écoute, la synchronisation et particulièrement l’expression orale, de plus en plus ignorées par la société actuelle, sont plus que jamais indispensable à nos enfants et adolescents tout enfermer dans un univers virtuel dont il est difficile de s’échapper.

Les mots peuvent éviter d’autres formes de confrontation, que la violence des gestes. Pourquoi les jeunes de banlieues utilisent-ils le rap pour exprimer leur difficultés à exister ?. Quand on saura que la difficulté de s’exprimer par la parole est la cause de la plupart des échecs aux examens et à l’embauche on comprendra peut-être l’importance du travail engagé grâce à la ténacité des enseignants, des adhérents de l’Association Di Dou Da et du soutien financiers du Conseil Général, du Conseil Régional, du ministère de l’Education de la réserve parlementaire de Catherine Génisson, du théâtre d’Arras et du Conseil municipal.

Cette opération « Nous chanterons les droits de l’Homme » n’est qu’un exemple. En effet nous souhaitons favoriser l’introduction des techniques artistiques et des artistes dans l’enseignement.

C’est parce qu’un instituteur, ne s’est pas moqué de moi quand au lieu de réciter les animaux Malades de la Peste de Jean de la Fontaine je jouais (comme un acteur) chaque personnage, que j’ai continué à Oser prendre la parole et ne pas avoir peur de paraître ridicule. C’est parce que j’ai rencontré des artistes qui m’ont fait aimer la musique, le théâtre, le cinéma, la chanson qu’aujourd’hui j’ai appris l’espagnol en faisant des mises en scène en Amérique Latine, que chaque jour j’apprends de nouvelles choses. Rien ne me prédisposait à cela.

Né de famille plus que modeste, j’ai commencé à travailler dans l’automobile puis dans les travaux publics et enfin dans la fabrication de la bière.

La rencontre avec des artistes pédagogues à bouleversée ma vie, et m'a aidé à sortir de l’ennui et de la médiocrité dans laquelle les vicissitudes de la vie m’avaient enfermé.

Avec les artistes j’ai appris la signification du mot discipline qui veut dire : S’instruire. C’est pourquoi je suis fier et heureux d’avoir participé à ce projet avec Di Dou Da. »

Christian Camerlynck.

La suite Un texte écrit à l’époque sur notre conception de l’enseignement de la musique. Il s’est passé et se passe de belles choses dans les écoles du service Public

Bientôt sur mon blog.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article