Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
christian-camerlynck.over-blog.com

L'OEUVRE DE VIGNEAULT une soirée à Nantes le 11 mars 2016

6 Mars 2016 , Rédigé par christian-camerlynck.over-blog.com Publié dans #spectacle

photo Chantal Bou-Hanna
photo Chantal Bou-Hanna
  • VENDREDI 11 MARS 2016 20 H 30

    Salle Coligny, 15 bis place Edouard Normand, 44000 Nantes

    Gilles Vigneault poète et chanteur Québécois sera à l'honneur de cette soirée créée tout spécialement Pour les amis de l'Association Chansonante

    au Piano NATHALIE FORTIN

    Réservations conseillées via la.chansonante@free.fr

Gilles Vigneault chante et écrit toujours.

Les chansons des québécois et de Gilles Vigneault m'ont donné l'envie de découvrir la poésie à travers les chansons. Elles me disent aussi que la langue française est une langue riche et vivante, inventive. bien sur il nous parle de son pays, dès que je l'ai découvert, en 1965 j'ai eu le désir de partager son oeuvre, Félix Leclerc et lui m'ont donné le gout du Québec. Quand des hommes parlent ainsi de leur pays et de leur vision du monde ils ont un langage universel. Leurs chansons m'ont ramené à mes racines. Dans leurs oeuvres on découvre l'importance de la nature et de l'environnement. Cela nous concerne. La force des chansons de Gilles Vigneault est dans la poésie bien sur mais aussi dans cette capacité que ses compositeurs et lui -même ont de créé des mélodies qui passent le temps et qui nous invitent à chanter avec lui.

J'ai eu l'immense privilège de le connaitre un peu et de partager des moments en sa compagnie. Je me souviens d'une soirée que nous passions avec lui et Alison sa femme, Anne Sylvestre, Michel Buhler. Les uns les autres parlaient de chansons et disaient leurs admirations réciproques. Je me sentais bien petit au milieu de ces géants. l'envie de les chanter fut plus forte encore Nathalie Fortin ma complice musicienne me dit il y a un an :" Alors on la fait cette soirée" Je n'ai pas hésité. On vous y attend.

Permettez-moi de joindre ici l'un de ses derniers textes

"Vivre debout » ! 17 mars 2014 Gilles Vigneault,*

Vivre… Vivre debout

Pour me survivre

Délesté de mes vieux tabous

Mais le coeur toujours prêt à suivre

Le pas pressé du caribou

Vivre… Vivre debout!

Vivre la peur fermée mais la conscience ouverte

Sur l’horizon tremblant entre hier et demain

Vivre entre le début et la fin du chemin

Les cinq sens au repos, le sixième en alerte

Savoir trois électrons que j’appelle mon âme

Jouant au joli jeu de l’immortalité

Voir l’avenir… rêver d’être et d’avoir été

Et mon coeur qui s’entête à tirer sur les rames

J’apprivoise le temps en réduisant l’espace

Et sans me retourner pour entrevoir le port

Ce passage obligé qui se prend pour la mort

M’apparaît lumineux comme l’oeil d’un rapace

Vivre debout et prêt à partir à toute heure

Boire et dormir debout comme font les chevaux

Le pas de liberté inscrit dans leurs sabots

Puisqu’il y a toujours péril en la demeure

Vivre… Vivre debout

Pour me survivre

Délesté de mes vieux tabous

Mais le coeur toujours prêt à suivre

Le pas pressé du caribou

Vivre… Vivre debout!

Pour défendre trois mots que disait mon grand-père

Apportés par chez nous au temps de Rabelais

En forme de rondeau, ballade ou triolet

Pour que mon petit-fils apprenne au secondaire

Que c’est en perdant ça que les peuples se meurent

Mais que c’est acadien de survivre au danger

Qu’être chez soi permet d’accueillir l’étranger

Et qu’il y a toujours péril en la demeure »

Vivre… Vivre debout

Pour me survivre

Délesté de mes vieux tabous

Mais le coeur toujours prêt à suivre

Le pas pressé du caribou

Vivre… Vivre debout!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article