Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
christian-camerlynck.over-blog.com

EST-IL TROP TARD ?

16 Février 2017 , Rédigé par christian-camerlynck.over-blog.com

Je crois savoir pourquoi je souhaitais partager la chanson de Barbara « Trop Tard ». C'est en pensant à tous ceux à qui je n'ai pas dit que je les aimais. Les amours virtuels, les amis de passage, les auteurs, les musiciens, cinéaste, écrivains, danseurs… par Pudeur, par peur d'être rejeté, incompris aussi peut-être, qui sait. Et pourtant...

https://www.youtube.com/watch?v=OYM7d4lceWk

À l’âge que j’ai et après 40 années de chansons, je me prive de moins en moins.

A propos de dire aujourd'hui, au gens que l'on aime, qu’on les aime... je suis frappé du nombre d'Hommage aux morts.

Bien sur Ferrat et Aragon, Leprest Allain et ses deux LL, Ferré le Léo de Hurlevent comme disait Maurice Fanon, les trois B et Vasca l'un des derniers disparus...

Moi-même n'ai-je pas chanté, enregistré Debronckart mon frangin, celui dont l’œuvre me collait au cœur, par fidélité bien sur, par amour et justesse de ses mots et ses mélodies, parce que j'ai beaucoup échangé, parlé avec lui de ce "métier" de la chanson.

Aujourd'hui, je m’interroge. Pourquoi ces « monuments aux morts » de la chanson ? Pourquoi ne nous mobiliserions nous pas davantage pour Les œuvres, de Bruno Ruiz (si rare à Paris) Rémo Gary, Benard Joyet, Michèle Bernard, Véronique Pestel, Anne Sylvestre, Jean Michel Piton, Laurent Berger… pardon auprès de ceux que je ne cite pas, c’est par ignorance bien sur.

Vous me comprenez, ne serait-ce qu’un peu.

Bon Ok il n’y a pas de budget pour çà. La SACEM n’en n’a pas grand chose à faire de cette chansonnette-ci. L’ADAMI a d’autres préoccupations. (OUPS ! Le copain Jacques Haurogné va se fâcher, je viens encore d’exprimer des reproches à l’ADAMI zut !)

Je poserai volontiers une question aux programmateurs de festivals, de spectacles de chansons. Est-il impossible de faire connaître ces artistes là à « votre » public ? pourquoi ? Qu’attendez-vous de nous ?

Pourquoi n’y aurait-il pas un « FIESTAVAL» à la chanson « poétique » dans lequel nous participerions, en nous engageant à chanter les autres, les encore VIVANTS. EN ÉCHANGEANT NOS COUPS DE CŒUR. Sans complexe, sans autres enjeux que le partage de mots, de musiques, de colère, de joie, bref des partages d’émotions. Comme l’a fait souvent et le fait Yves Jamait, Rémo Gary un dimanche à Bourg en Bresse…

Le Limonaire dans sa formule actuelle va mal, Le centre de la chanson est fermé, Le Hall de la chanson a son histoire et son destin… Quel avenir pour les nouveaux arrivants ? Le métro ? Les Bistrots, les Appartements, La rue ? Et nous que faisons-nous ? Râler?, Pleurer? Ruminer?

Qu’attendons-nous pour réfléchir, peut-être émettre quelques propositions, actions chansons ? Nous verrons bien si les obstacles sont insurmontables.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article