Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
christian-camerlynck.over-blog.com

Eugène Leroy à Tourcoing

11 Octobre 2010 , Rédigé par christian-camerlynck.over-blog.com Publié dans #Coup de coeur

Nous venons de voir la grand exposition Eugène Leroy à Tourcoing. L’œuvre de cet Homme est fascinante d’un abord pas facile, il faut  se laisser aller, ne pas trop réfléchir, regarder simplement et se laisser envahir, tenter d’entrer dans l’œuvre… l’exposition est remarquablement accrochée. J’y retournerais seul, sans la foule, afin d’entrer mieux encore dans l’univers de cet Homme qui dit : « ne pas avoir cherché à  faire de belle Toiles mais de la peinture. »

Je me suis dit qu’un peintre qui expose, de son vivant, invite le public à voir où il en est de son œuvre… l’état des lieux si je puis dire. Son œuvre est en cours, en évolution…

Dans l’expo du Muba de Tourcoing l’œuvre ne montre pas toutes les toiles bien sur, mais 180 toiles sont exposées et sont représentatives de l’évolution du travail de l’artiste qui comme Rembrandt est obsédé par la lumière et la matière. On peut voir l’œuvre aboutie. Si je vois une des dernière peintures d'Eugène Leroy, je ne peux comprendre vraiment l'oeuvre je n'en vois qu'un fragment. Le travail magnifique des commissaires Jan Hoet et Denys Zacharopoulos et cequ'ils ont écrit pour le catalogue, ainsi que le projet ambitieux de la Ville de Tourcoing (il n'y a pas que les métropoles qui oeuvrent pour la Culture) nous permettent de se laisser à l'Emotion. Vive les musées!


Quand un chanteur, un musicien se présente en concert, peut-être devrions-nous, aussi, assister à son spectacle comme s’il présentait un moment de son travail et l’état actuel de sa recherche, de son évolution… le temps permettra peut-être de se faire une idée plus précise de son travail.

Certains s'étonneront peut-être de ce petit mot sur un peintre. Oserais-je dire que si la chanson est pour moi un moyen merveilleux d'expression, c'est dans d'autres expressions artistiques que je me nourris. Ce sont elles qui alimentent ma façon de chanter, d'interpréter des textes et des musiques. Ceux qui me connaissent savent que j'ai beaucoup travaillé sur la forme des spectacles de chansons et de textes. J'ai toujours associé textes chantés ou dits, musiques de styles variés, des mises en scène allant d'utilisation de quelques accessoires à la présence d'un géant des Flandres et à la nudité. Aujourd'hui, ce travail de passeur m'incite à une simplification maximum d'artifices spectaculaires. S'effacer derrière mots et musiques et laisser l'oeuvre faire son chemin, c'est comme cela que j'ai vécu notre concert à la salle Cortot en compagnie de mes complices merveilleux. Frédérique et Renaud Fontanarosa et Jean Paul Roseau.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article