Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
christian-camerlynck.over-blog.com

l'oeuvre d'Allain Leprest plus vivante que jamais

6 Décembre 2011 , Rédigé par christian-camerlynck.over-blog.com

Allain-Leprest.JPGJ'écoute en boucle un magnifique CD Leprest symphonique. C'est formidable de vérité de poésie. Romain Didier et Didier Pascalis ont réussi une œuvre en Hommage à Allain. Il avait enregistré 7 chansons (piano Voix) en Juillet,  et la magie de la technologie ainsi que le magnifique travail de Romain et Didier Pascalis, permettent de le mettre au Cœur même d'un orchestre de 50 musiciens. Il est là au centre. Un peu comme si,  Il s'appliquait à bien chanter. Sa voix cassée devient douce et tendre comme rarement. Il tenait à ce disque.
Quelques interprètes aussi l'entourent. Interprètes magnifiques sans lesquels les chansons meurent. ET pour terminer un duo Romain Allain. Ce duo qui a permis à Allain d'être connu et reconnu. C'est Noël tous les jours avec ce petit bijou.

Merci à Didier Pascalis d'avoir osé en tant de crise... de poursuivre l'accompagnement de l'oeuvre d'Allain et Romain

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ALAIN FAURE 08/12/2011 09:30


 


Salut Mec!                   "L'écriture, c'est la parole des morts"


 Allain Leprest


 


 


Ne dis pas qu' tu m'épelles


Pour que j'arrose les fleurs


Toi qui battais des ailes


Et qui buvais nos pleurs


 


Moi j'écluse tes vers


Sacré coco d'Ivry


Ménestrel et trouvère


Des mots du parti pris


 


Potache au vermicelle


Ferrailleur du chagrin


Père d'un joyeux noël


Et d'une valse pour rien


 


 


Si j’avais eu deux ailes


Je ferais nananère


Avec toutes les voyelles


Du dico de grand-mère


 


Je serais l'artisan


Du verbe solidaire


Chantre des partisans


De vers libres comme l'air


 


A La Courneuve, amer


J'irais nu d'un coup d'aile


Et s'il pleut sur la mer


Donne-moi de mes nouvelles


 


 


Si j’avais eu deux ailes


Du Cotentin natal


J'aurais vu dans le ciel


Gagarine c’est fatal


 


J'habite tant de voyages


Dans le flot des sans grade


Que faire à Jean hommage


C'est good bye camarade


 


Paroles de manchots


Quand les banquises fondent


On sent qu'y a quelqu' chos'


Qui manque en ce bas monde


 


 


Peut-être Saint Michel


Pour s'escrimer un max


A faire la courte échelle


Musicale à Saint Max


 


Ou peut-être Mozart


P'tit enfant d' verre rebelle


Qui se fout des beaux-arts


De nos tours de Babel