Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
christian-camerlynck.over-blog.com

Le Théâtre d’Ivry Antoine Vitez, scène chanson exemplaire, mérite le label «scène conventionnée» LES COMPTABLES DE LA CULTURE QUI CONSIDÈRENT SANS DOUTE QUE LA CHANSON N'EST QUE SHOW-BIZZ VIENT DE LUI SUPPRIMER LE LABEL ET L'ARGENT.

16 Octobre 2015 , Rédigé par christian-camerlynck.over-blog.com

Les citoyens d’Ivry, les amoureux de la chanson française, les artistes et les publics se mobilisent contre cette décision injuste.

Le ministère de la Culture vient de confirmer que le Théâtre Antoine Vitez n’était plus «conventionné chanson».
Cette décision prend effet immédiatement et affecte directement le budget en cours d’exercice.
Il tourne d’un coup la page d’un projet qui fait pourtant corps avec le théâtre municipal depuis 1989, reconnu pour son caractère pionnier par les services de l’Etat depuis 1996 et que la Ville s’est engagée à poursuivre. Une politique innovante dans le domaine de la chanson, en résistance aux logiques du marché, favorisant la liberté d’expression, la diversité des formes artistiques, l’émergence de nouveaux talents accompagnés dans leurs projets de recherche et de création…
La logique comptable a prévalu sur la concertation, au mépris de ce qui a été construit au fil des années au bénéfice des habitants, des enfants d’Ivry notamment fréquentant tous au moins une fois l’an le spectacle vivant avec l’école.
En imposant une politique d’austérité aux communes, les privant d’une grande part de sa dotation globale, L’Etat a précarisé l’ensemble des politiques sociales et culturelles. Le désastre est patent sur l’ensemble du territoire français. Pour Ivry, avec cette suppression, c’est donc la double peine.

C’est pourquoi, nous, spectateurs et artistes, exigeons que le Théâtre d’Ivry Antoine Vitez redevienne dès 2016 une «Scène conventionnée» ; que les services du ministère de la culture reprennent au plus vite contact avec Ivry et la direction du Théâtre pour définir ensemble les contours de ce nouveau conventionnement dans lequel la chanson demeurera l’axe prédominant.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article